•       

Publicité
Jalal Al Hamdaoui

Dans l’abîme du temps, le reggada se perd de jour en jour dans une profondeur des plus sombres qui s’est créée par un mal nouveau menaçant la survie de ce genre ancestral. Il continue de s’enfoncer dans le gouffre de l’inconnu perdant toutes ses valeurs sur lesquelles il était bâti, auxquelles nos aïeux étaient attachés et en étaient fiers.

 

Jalal Al Hamdaoui

 

Un seul homme a pu dire non à cette situation dégradante du Reggada, il lui a offert un nouveau souffle de vie, il lui a rajouté cette petite chose qui faisait du Reggada un genre unique, une magnificence à l’état pur. Il a essayé de le perfectionner en le mélangeant à d’autres sons qu’il a découverts en Belgique mais surtout dans la culture marocaine.

Il porte un nom, c’est Jalal El Hamdaoui. Il est natif du côté d’Oujda dans une famille de musiciens. A un âge bien précoce, il était déjà bercé par la voix sublimissime de sa sœur Bouchra dans sa fameuse « Farhatna Zina » composée par les frères Bouchnak. Quant à son frère, il animait des soirées généralement de mariages ou d’autres célébrations. Il fut ainsi motivé à suivre des cours au conservatoire de la ville. Très vite, il développa un potentiel grandiose.

Il put sortir plusieurs albums sous le label de Fassiphone qui voyait en lui une vedette prometteuse plein d’entrains, de talents et de ferveurs. « Reggadiatte » était incontestablement signé de sa touche fine et rythmée mais surtout de sa vision propre du reggada. « Zineb », « Malina », « Arassi » ne manquent pas non plus de sa splendeur. Il sortit un Best Of en 2010 en rassemblant ses meilleurs morceaux.

Son registre compte aussi plusieurs collaborations dont son fameux duo avec Hayat El idrissi « Daba tji bine idi », il a aussi travaillé avec Cheb Rayan, Cheb Douzi, Cheb Nasser en leur effectuant des arrangements. Il était même le compositeur de la musique du long métrage du grand Kamal Kamal « Tayf nizar » sans parler de d’autres films marocains où il brilla avec sa rythmique soutenue et sa musique envoutante. Il fut choisi aussi pour faire partie de la compilation « Urban Raï 3 » en duo avec Cheb Rayan.

Habitant aujourd’hui en Belgique, il ne manque toujours pas d’enchanter ses auditeurs et de donner le meilleur de lui-même pour leur offrir pas juste un magnifique spectacle mais aussi une splendide voix qui reste gravée dans les mémoires que ça soit dans des festivals ou dans des mariages et des célébrations au Maroc ou ailleurs.

Son public ne jure que de lui et de ses prestations énormes qui font de lui un artiste à part entière et un grand artiste même brillant dans le cœur des marocains et partout au monde.